Les brèves

Classements CIF de la semai...
Aficia Awards 2018
Topito
2 nouveaux prix pour Ghostl...
Article sur CIF triple or
Désobéissance le nouvel alb...

Mylène Farmer - Ainsi soit je...


Mylène Farmer - Album Ainsi soit je...
Deuxième album studio de Mylène Farmer
Date de sortie
14 mars 1988
Singles
Sans contrefaçon Single Ainsi soit je  Pourvu qu'elles soient douces  Sans Logique
Ventes France
# 1 500 000 exemplaires
Certifications
Diamant (France), Or (Belgique), Or (Suisse)



ENREGISTREMENT
C'est pendant l'été 1987 que l'album Ainsi soit je... est en grande partie composé et écrit.
Laurent Boutonnat compose les musiques puis, Mylène écrit ses textes dans un second temps à partir de ces musiques.
"Nous avons prévu de sortir mon deuxième album courant octobre. Ou peut-être plus tard. S'il est prêt ou non. Il ne faut pas bâcler (...) Laurent a déjà esquissé les deux tiers des chansons du prochain album. Je vais le remettre au travail cet été et je commencerai à écrire mes textes lorsqu'il sera plus avancé." (Mylène Farmer - Salut ! 15 juillet 1987 )

L'enregistrement de l'album se déroule de septembre à fin décembre 1987 dans les studios Méga de Thierry Rogen à côté du Bois de Boulogne. Laurent Boutonnat qui réalise et produit l'album s'occupe également des arrangements des chansons. Thierry Rogen est ingénieur du son et programmeur de synthé.
"Quatre mois de studio et, avec l’écriture des textes, l’écoute des musiques de Laurent, etc., on peut estimer cela globalement à cinq, six mois de travail. ." (Mylène Farmer - Rock News - Avril 1988 )

Le saviez-vous ?

Sans contrefaçon est la première chanson de l'album à avoir été enregistrée le 16 septembre 1987 . C'est même le premier titre enregistré au studio Méga de Thierry Rogen. Mylène a ensuite enchaîné avec les autre chansons.

Sur cet album, Mylène est peu présente dans la production musicale mais elle est déjà perfectionniste dans l'enregistrement des voix qu'elle pose en général sur un playback bien avancé : "Pour Ainsi soit je..., on a fait les voix tous les trois (Mylène, Laurent Boutonnat et Thierry Rogen, ndlr), mais c'est un travail qui a très rapidement gonflé Laurent, du fait que Mylène voulait le meilleur résultat et que ça prenait parfois des heures. Je me suis vite retrouvé à ne le faire qu'avec elle. Mylène a un grand talent pour synchroniser ses voix. Sans trop rentrer dans les secrets de fabrication, le fait de doubler les voix quand on travaille sur un refrain, de faire plusieurs pistes, arrivait à donner cette couleur spécifique au son 'Farmer'. Mylène était très douée pour ce travail. Arriver à doubler parfaitement ses voix, sans jamais rien qui dépasse, ce n'est pas donné à tout le monde. En  fait, elle faisait ses propres choeurs." (Thierry Rogen - "Instant-Mag" - 2003)


Thierry Rogen se voit également confier le mixage de l'album (aidé de Philippe Colonna au Studio Méga).



MUSIQUE
Laurent Boutonnat a composé toutes les musiques de l'album (à l'exception de la reprise de la chanson Déshabillez-moi dont il réalise néanmoins les arrangements), et on le retrouve aux claviers acoustiques ainsi qu'aux synthés.
Il assure également les flûtes de Pan et le Shakuhachi (flûte chinoise) sous le pseudo de Pol Ramirez del Piu.
Slim Pezinest le guitariste de l'album comme il l'avait été sur Cendres de Lune.
Première participation de Bernard Paganotti à un album de Mylène pour les basses.


Si l'on se réfère aux crédits de l'album les chœurs sont assurés par Mylène et Les Moines Fous du Tibet.

Le saviez-vous ?

"Les Moines fous du Tibet" étaient déjà crédités pour les chœurs sur l'album Cendres de lune.
Le 24 septembre 1986, Mylène était invitée de l'émission "Azimut" sur FR3 Lorraine et racontait : "J'ai envoyé Laurent Boutonnat qui est donc le producteur et réalisateur, compositeur d'aller voir ces moines tibétains, et, comme les femmes sont exclues de ces monastères, je n'ai pas pu y aller. Il y est donc allé avec son lama et… (rires) il a enregistré ces prises de son." Mylène semblait avoir du mal à garder son sérieux lors de ces explications. Et, on le comprend encore mieux quelques années plus tard puisque Les Moines fous du Tibet n'ont jamais existé sauf dans l'imaginaire de Laurent Boutonnat.
Jean-Claude Dequéant, le compositeur de Libertine le confirmait au magazine "Platine" en janvier 2006 : "Ça c'était encore une invention de Laurent ! J'appréciais d'ailleurs beaucoup ce genre de délire."




On doit tous les remixes des quatre singles extraits de l'album à Laurent Boutonnat et Thierry Rogen qui prennent un immense plaisir à les confectionner : un vrai moment de récréation pour eux.

Le saviez-vous ?

Mylène participe peu à la créations de ces remixes mais elle réenregistre parfois des voix si nécessaire.

Pour certains titres les versions longues sont enregistrées avant celles destinées à l'album. Pour Sans contrefaçon, la création d'un remix du single a même conduit à la modification de la version single initialement prévue en utilisant des gimmicks du remix. La première version single reste donc inédite et jamais sortie.




TEXTES/ INFLUENCES
Toutes les paroles des chansons de l'album (sauf la reprise de Déshabillez-moi et le poème de Baudelaire L'Horloge) ont été écrites par Mylène Farmer. Une grande première puisqu'elle n'avait signé que trois textes sur l'album précédent (Plus Grandir, Au bout de la nuit et Tristana).
"J'ai écrit tous les textes et j'ai abordé des auteurs, des personnages et des thèmes qui sortent de moi. Quand je parle d'Edgar Poe, c'est parce qu'il est quelqu'un qui a vraiment fait partie de ma vie. Baudelaire, c'est encore autre chose. Sans Logique, c'est le paradoxe satanique et angélique. Ma personnalité et ma dualité, c'esr réellement ça. Je peux basculer très facilement d'un extrême à l'autre."  (Mylène Farmer - Rock News - Avril 1988)

"L'album Ainsi soit je... est comme une sorte de journal de bord."  (Mylène Farmer - Star Club - Novembre 1988)

"J'ai la chance d'avoir cette facilité (pour l'écriture) mêlée à une espèce de pudeur et d'inhibition. "  (Mylène Farmer - Le Progrès - 18 mai 1988)


Mylène n'hésite pas à aborder des thématiques inhabituelles tels la mort, la solitude, le temps et d'autres, plus classiques comme l'amour ou le sexe.
"J'essaie de faire partager des choses qui sont originales, et vu les réactions des gens, je crois qu'ils ont su les comprendre, les recevoir et ils se sont impliqués totalement dans cet univers qui leur ressemble et qui est autant le leur que le mien. C'est peut-être cela mon engagement." (Mylène Farmer - Graffiti - Octobre 88)

Pour le choix du titre de l'album, Mylène explique :
"Ainsi soit je..., ça ne veut pas dire que je frappe du poing sur la table en disant, c'est comme ça ! Les points de suspension sont très importants."  (Mylène Farmer - Le Progrès - 18 mai 1988)

"Le titre de mon dernier album Ainsi soit je…, il ne faut pas se méprendre, j’ai voulu faire un constat. C’est comme si je disais : "Voilà, je me présente, je suis comme ça". (Mylène Farmer - Super - Mai 88)


Parmi les influences, on retrouve :
Charles Baudelaire (L'Horloge)
Edgar Allan Poe (Allan)
Juliette Gréco (Déshabillez-moi)
Le Chevalier d'Éon (Sans contrefaçon) .



PHOTOS
Deux photographes vont marquer l'ère Ainsi soit je...
Elsa Trillat tout d'abord qui a déjà photographié Mylène pendant l'été 1987 et pour la pochette du single Sans contrefaçon.

Le saviez-vous ?

Les deux photos retenues pour l'album (pochette & livret) sont signées Elsa Trillat et ont été prises début février 1988 dans l'appartement de Bertrand Le Page, le manager de Mylène à l'époque.
La plupart des photos de ce shooting ont été réalisées devant un miroir avec le pantin du clip Sans contrefaçon : une première série où Mylène se regarde dans ce miroir et une seconde où elle se retourne vers l'objectif.
Mylène avait initialement validé exclusivement des photos sur lesquelles elle regardait son reflet. Laurent Boutonnat et Elsa Trillat avaient quant à eux une préférence pour l'autre série et ont su convaincre Mylène et avoir le dernier mot !



C'est aussi le début d'une longue collaboration, puisqu'elle durera jusqu'en 1996 avec Marianne Rosenstiehl. Plusieurs séances photos en 1988 et 1989 dont divers clichés illustreront les pochettes des singles Pourvu qu'elles soient douces et Sans Logique (elle est également la photographe de plateau pour le tournage des clips de ces deux chansons) ainsi que de très nombreux articles de presse. 


Mylène est également photographiée pour la presse par Dominique Doumax et Michel Marizy pour "Télé 7 Jours" puis SainLouis en 1989. Enfin, Joel Casano est le photographe du tournage du clip de Sans contrefaçon en 1987.



PROMO
La promotion pour l'album est très importante, Mylène multipliant les prestations télévisées ainsi que les interviews dans tous les médias. On note qu'à présent, pour les télévisions, Mylène, succès aidant, abandonne les chaînes régionales qu'elle avait régulièrement visitées les années précédentes.



CRITIQUES
Les critiques de l'album sont dans l'ensemble très positives :

"Attention le terrain est mouvant : il est si facile de se laisser prendre au piège de cette sirène. L'apât est bien présenté : compositions puissantes, accrocheuses parfois, et souvent envoûtantes. L'innocence fait mouche. Mais prenez garde, ces comptines, anodines d'apparence, ne sont peut-être pas dépourvues d'un petit zeste de perversité." (Paris Nuit - Avril 1988)

"Mylène Farmer, ainsi soit-elle, est une star du clip longue durée à grand spectacle que l'on se doit de mieux écouter. Le concept Mylène Farmer (Laurent Boutonnat producteur) passe aussi par le disque. Son nouvel album en témoigne. Une ouverture, neuf titres, et une conclusion nous la font entendre telle qu'en elle-même." ("Le Progrès de Lyon" - 18 avril 1988)

"L'heure du succès a sonné pour Mylène Farmer, menteuse, satanique ou angélique. Jolie femme qui cache tout simplement qu'elle a froid dedans." ("Télé Poche" - 30 avril 1988)

"Au succès d'un corps et d'un talent singuliers, il faut ajouter la qualité poétique des textes et aussi le sens de la mélodie de Laurent Boutonnat." (Le Télégramme de Brest - 20 avril 1988)

"L'Horloge est indiscutablementt une réussite. Les neuf autrres titres sont de la même veine." ("Les Dernières Nouvelles d'Alsace - 14 mai 1988)

"Un univers intellectuel et musical toujours aussi créatif." ("Gai Pied" - Mai 1988)


Quelques bémols
:
"Difficile d'écouter le deuxième album de Mylène Farmer sans tenir compte du personnage mi-réel, mi-joué qu'elle est parvenue à imposer. (...) Certes, ici encore, la voix de Mylène Farmer n'est qu'un souffle vacillant qu'entretiennent avec peine les musiques tissées pour elle par Laurent Boutonnat. Et les discos synthétiques n'acceptent de se faire riches brocards que pour distraire un moment sa langueur interminable (Jardin de Vienne, Ainsi soit je... ou L'Horloge de Baudelaire). Mais cet album témoigne surtout que Mylène Farmer est aussi un auteur, au style préciseusement suranné. " ("Paroles et Musique" - Avril 1988)

"Point ne suffisent d'emprunter un texte à Baudelaire et de jouer de maniérisme stylistique vieillot pour ré-inventer la poésie. Ni d'ailleurs de nous refourguer approximativement le Déshabillez-moi de Gréco pour faire érotique. Reste la pochette, très réussie elle." ("L'Humanité dimanche" - 2 juin 1988)



CHARTS
Ainsi soit je... entre à la 8ème place du top albums en France. Il atteindra la première position au mois de décembre grâce au tube Pourvu qu'elles soient douces mais il n'y restera que le temps d'un classement (deux semaines).

Les ventes sont colossales et Mylène elle-même donnera les chiffres lors de différentes interviews : 100 000 ventes début mai 1988, près de 400 000 en septembre, près de 600 000 début décembre et le million est atteint au mois de mars 1989. On estime les ventes totales en France à environ 1,5 million d'exemplaires.

L'album est certifié album diamant en France et album or en Belgique et en Suisse.



LIVRET DE L'ALBUM

Mylène Farmer Livret Album Ainsi soit je... CD Digipak   Mylène Farmer Livret Album Ainsi soit je... CD Digipak  Mylène Farmer Livret Album Ainsi soit je... CD Digipak   Mylène Farmer Livret Album Ainsi soit je... CD Digipak  Mylène Farmer Livret Album Ainsi soit je... CD Digipak   Mylène Farmer Livret Album Ainsi soit je... CD Digipak 
(Livret du CD digipak réédition 2005)





MF 24/7

Classements CIF de la semai...
Aficia Awards 2018
Topito
2 nouveaux prix pour Ghostl...

Duel chansons

Voter
2010
Leila
Voter
2018
Prière

Résultat du vote

36%
64%

Vidéos

50' Inside - La saga "Désenchantée"

10/11/2018

Publicité album "Désobéissance" - Spot "Rolling Stone"

10/11/2018

Publicité album "Désobéissance" - Spot "Sentimentale"

10/11/2018

Publicité album "Désobéissance" - Spot "N'oublie pas"

10/11/2018

Publicité album "Désobéissance" - Spot "Désobéissance" (avec les premières images du clip

10/11/2018

Les enfants de la télé - France 2

28/10/2018

Mylène Farmer : sur les pas d'une icône (Version 2018)

16/10/2018

"Jean Paul Gaultier fait son show" - Julia

13/10/2018

Dernière presse

Gala - 20 juin 2018
Télé Star - 21 mai 2018

Dernière presse

Gala - 20 juin 2018
Télé Star - 21 mai 2018
Première - Mars 2018
Trois Couleurs - Mars / Avril 2018

Dernières photos

LP, Mylène Farmer et Laurent Boutonnat sur le tournage du clip "N'oublie pas" en Islande en mai 2018Mylène Farmer sur le tournage du clip "N'oublie pas" en Islande en mai 2018LP et Mylène Farmer sur le tournage du clip "N'oublie pas" en Islande en mai 2018Mylène Farmer et LP sur le tournage du clip "N'oublie pas" en Islande en mai 2018La chanson de l'année 2018 sur TF1 - Arènes de Nîmes - 8 juin 2018 - Mylène Farmer chante Rolling StoneLa chanson de l'année 2018 sur TF1 - Arènes de Nîmes - 8 juin 2018 - Mylène Farmer chante Rolling Stone

Dernières photos